Avertir le modérateur

  • Geneviève Fioraso, le renouveau d’Erasmus !

    Il y a deux mois, on parlait encore de la possible disparition du programme ERASMUS, acteur n°1 de la mobilité étudiante en Europe.
    Aujourd’hui, Geneviève Fioraso, ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche, nous rassure !

    10-feb-xavier-auberge-espagnole.jpg

    L'auberge espagnole

    Une centaine de personnalités se sont mobilisées pour soutenir l’une des meilleures réussites de l’Europe ! Enfin les états ont fini par accorder une rallonge permettant à Erasmus de construire de nouveaux projets pour 2014 – 2020.

    Geneviève Fioraso parle désormais d’ « Erasmus pour tous ». Pour elle, le programme doit viser de nouveaux objectifs et les 15 milliards d’euros alloués pour cette nouvelle période devraient aider !
    D’après la ministre, « En France, on pourrait atteindre 50.000 étudiants Erasmus par an, contre 31.000 aujourd’hui. Nous voulons l’ouvrir davantage aux filières technologiques et professionnelles : BTS, IUT, licences pro et jeunes en alternance ».

    Une nouvelle campagne de communication sera alors lancée afin de médiatiser le programme et inciter le plus possible d’étudiants à profiter de ce programme !
    Pour défendre son projet, la ministre mentionnera également qu’Erasmus est une arme contre le chômage chez les jeunes !

    Si vous aussi vous souhaitez internationaliser votre profil et poursuivre vos études à l’étranger, contactez WORLDiPLOMA, organisme spécialisé dans les études et séjours à l’étranger.

  • Le « Student Visa » australien

    L’Australie est une île qui bénéficie d’un climat généreux et d’une nature unique, ce qui fait d'elle un pays accueillant ! C’est pourquoi 5 000 étudiants français ont choisi d’y poursuivre leurs études en 2012 ; pourquoi pas vous ?

    Sans titre.png

    A l’inverse du Working Holiday Visa, le Visa Etudiant permet d’étudier plus de quatre mois en Australie. Celui-ci est valable pendant toute la durée de vos études, plus une durée de quatre semaines dés votre dernier jour de cours (vacances scolaires).
    Son
    coût est actuellement de 535$ AUD (424 environ) et toutes les demandes se font sur le site de l’ambassade australienne.

          Certaines conditions sont nécessaires pour obtenir ce Visa :
     - Etre obligatoirement inscrit dans un établissement avant de postuler pour obtenir votre numéro COE (Confirmation Of Enrolment), communiqué par votre école,
     - Ne pas travailler plus de 20heures par semaine,
     - Avoir minimum 16ans,
     - Payer la OSHC (Assurance médicale des étudiants étrangers : obligatoire) auprès de son établissement australien.

    Utilisé dans la plupart des cas par des étudiants qui souhaitent intégrer une formation universitaire (Bachelor, Master, Ph. D, Diploma, etc.), ce Visa est également ouvert aux séjours linguistiques (TOEFL, IELTS, General English), cours professionnels (VET Courses, Vocational Education & Training).

    WORLDiPLOMA, votre spécialiste des études à l'étranger propose plusieurs programmes en Australie. Afin d’avoir plus d’informations sur nos possibilités d’études sur place, rendez-vous sur notre site, www.worldiploma.com.

  • USA : les étudiants asiatiques discriminés car trop brillants ?

    Malgré le coût des études universitaires américaines, nombreux sont ceux qui partent pour améliorer leur anglais. Cette année encore, prés de 8000 étudiants français ont décidé de poursuivre un cursus aux États-Unis.Etudiante-chinoise.jpg

    Une étude nommée « The Mythe of Americain Meritocracy » de Ron Unz, publiée récemment sur theamericanconservative.com  a fait polémique. Elle explique en détail l’origine de la sélection en Université.

    Les asiatiques constitueraient 5,6% de la population américaine et 12% à 18% des étudiants des écoles de la Ivy League*. Néanmoins, d'après la qualité de leurs dossiers scolaires, on considère que ces étudiants seraient sous représentés dans les établissements américains.
    En effet, le nombre d’étudiants asiatiques inscrits dans les meilleures universités américaines est fortement en baisse : - 3% entre 1993 et 2011 à Harvard. Cette baisse a également été enregistrée dans d’autres universités célèbres.

    Une étude de 2009 prouve que sur 9 000 étudiants qui postulent pour des universités prestigieuses, les étudiants blancs ont 3 fois plus de chances d’être admis que les Asiatiques sur des résultats similaires.

    La discrimination positive aux États-Unis a été mise en place dans le but de lutter contre la discrimination raciale dans les universités américaines et autres. Sachez qu’être brillant ou blanc n’est pas suffisant pour intégrer la Ivy league. En effet, avoir un parent ancien élève et donateur favorise l’admission !

    Comme Carolyn Chen l’a dit : « la manière dont nous traitons ces enfants influence l’Amérique que nous deviendrons ».

    WORLDiPLOMA propose plusieurs formations aux États-Unis afin que vous puissiez, vous aussi, améliorer votre anglais et atteindre le rêve américain.
    Rendez-vous sur www.worldiploma.com

    * Un petit groupe d'universités privées américaines très prestigieuses, élitistes, classées parmi les  meilleures universités américaines et mondiales.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu