Avertir le modérateur

  • Votre arrivée en Université à l’étranger

    Intégrer un nouvel établissement demande toujours un temps d’adaptation qui peut devenir plus compliqué lorsqu’il s’agit d’une école à l’étranger. Immergé dans une nouvelle culture et dans un nouveau système éducatif, il est important de s’y retrouver le plus rapidement possible pour profiter au maximum de cette expérience unique.

    128_University_of_Birmingham_student_maths20120906-2-tptwqj.jpg
    La plupart des Universités et établissements à l’étranger disposent de bureaux d’accueil pour étudiants internationaux. Il ne faut surtout pas hésiter à s’y rendre pour discuter de votre intégration sur place. Ils vous aideront pour toutes les questions qui peuvent vous poser problème.

    Vous découvrirez rapidement sur place que les cours à l’étranger ne fonctionnent pas de la même manière qu’en France. Vous disposerez de plus de temps libre et de moins d’heures de cours – vous aurez plus d’autonomie et devrez gérer votre rythme de travail seul.
    La relation enseignants/élèves n’est pas la même dans le système anglo-saxon. Ils prennent généralement le temps qu’il faut pour vous épauler si vous les solliciter.
    Ils ont tendance à favoriser le travail personnel ce qui peut impliquer dans certains cas une grande charge de travail.

    N’hésitez pas à rencontrer d’autres étudiants afin de pratiquer votre anglais le plus possible. Beaucoup optent très vite pour un logement en colocation afin de rencontrer du monde et développer des liens.

    Pour connaître l’ensemble de nos programmes d’études à l’étranger, rendez-vous sur www.worldiploma.com

  • Quelles destinations privilégient les français pour leurs études à l’étranger ?

    Mardi 18 mars, la Conférence des grandes écoles a publié une enquête sur la mobilité internationale de ses étudiants.
    Durant l’année 2011-2012, environ 50 000 étudiants de grandes écoles ont effectué un séjour d’études à l’étranger, soit environ
    26 % des étudiants français issus de Grandes écoles.

    Sans titre.png

    Les français sont bien plus nombreux à partir en séjour à l’étranger. En effet, on constate une augmentation de 12% par rapport à l’année 2009-2010, avec quelques disparités selon les types d’écoles. (Management, Ingénieure, et autres spécialités).

    La majorité des élèves choisissent d’effectuer un stage d’un mois minimum en entreprise à l’étranger. L’Europe est la destination favorite des étudiants qui partent en stage avec la moitié des flux : 48,52%, suivie de l’Asie (20%) et des États-Unis (15%).
    Les étudiants français sont de plus en plus nombreux à effectuer  un séjour non diplômant. A l’inverse, on constate un léger recul des séjours diplômants.

    Quelles sont les destinations en tête de classement ?
    Les destinations privilégiées des étudiants français en séjour d’études à l’étranger reste l’Europe de l’ouest, l’Asie et l’Amérique du nord. Avec une augmentation de 23% pour l’Europe, une stabilisation pour les États-Unis.

    Pour retrouver l’intégralité de l’étude de la Conférence des grandes écoles rendez-vous sur cge.asso.fr.

    Alors, vous aussi tentez votre chance et partez étudier à l’étranger !

    WORLDiPLOMA propose des programmes adaptés à tous types de niveaux d’études.

    Pour plus d’informations, rendez-vous sur www.worldiploma.com

  • Les nouveaux Bacheliers aussi partent étudier à l’étranger !

    Aujourd’hui, effectuer au moins une partie de ses études à l’étranger devient indispensable… Maitrise d’une langue, découverte d’une nouvelle culture et d’un nouveau système éducatif, expérience internationale, etc. ; une réelle valeur ajoutée que les étudiants ont bien l’intention de s’accaparer de plus en plus jeune !

    951264_3_7541_des-eleves-se-deplacent-dans-les-couloirs.jpg
    Beaucoup d’études parlent en effet du grand nombre de jeunes diplômés en partance pour l’étranger. Ils partent dans le but de se spécialiser en fin de cursus, voir d’entamer leur carrière à l’international. Mais peu d’études traitent du nombre d’étudiants qui souhaitent débuter leurs études à l’étranger ; et pourtant, eux aussi sont de plus en plus nombreux !

    Avec un Bac en poche, il est possible, comme en France, d’intégrer un cursus à l’étranger. Le plus connu dans le système anglo-saxon est le Bachelor Degree, équivalent de la Licence, qui s’obtient en 3 ou 4 années en fonction des destinations.
    Les Bacheliers qui envisagent ce projet vont prendre en maturité très tôt et gagner beaucoup de points auprès d’éventuels recruteurs ou écoles dans le cadre d’une poursuite d’études.

    Jusqu’à il y a peu, la problématique de l’anglais ne touchait pas spécialement les étudiants les plus jeunes. Ce n’est plus le cas !

    Si vous souhaitez poursuivre vos études à l’étranger, rendez-vous sur www.worldiploma.com, nos conseillers pourront vous orienter.

    Contact@worldiploma.com 

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu