Avertir le modérateur

La réforme du permis d’études Canadien

A compter du 1er juin, de nouvelles dispositions entreront en vigueur en ce qui concerne les permis d’études canadiens. Le Gouvernement a souhaité mettre en place ces mesures pour réduire le nombre d’abus liés à ces visas.

WORLDiPLOMA vous explique concrètement les conséquences de cette réforme pour les étudiants internationaux. 

Sans titre.png

Tout d’abord, lorsque l’on s’inscrira dans un programme d’études, il sera obligatoire de le poursuivre jusqu’à la date de fin prévue, sous peine d’être renvoyé du Canada. Il faut également effectuer ces mêmes études dans l’un des établissements approuvés par le Gouvernement Canadien.

Ensuite, ce nouveau permis autorise les étudiants à travailler en dehors du campus jusqu’à 20h par semaine durant leur formation et à temps plein durant les vacances scolaires.  
Cependant, le permis d’études deviendra invalide 90 jours après la fin de la formation, il faudra donc un permis de travail pour pouvoir rester sur le territoire.

Enfin, vous ne pourrez plus bénéficier de ce fameux permis de travail, si le placement professionnel n’est pas intégré pleinement à votre formation.

Retrouvez tous les détails de cette réforme sur le site du Gouvernement Canadien.

Si vous souhaitez poursuivre vos études à l’étranger, WORLDiPLOMA vous accompagnera dans toutes vos démarches.

Commentaires

  • bonjour je desire suivre une formation pour preperer mon avenir, je suis sans bac ni bpc.comment puis je faire pour pouvoir abtenir un diplome?

Les commentaires sont fermés.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu