Avertir le modérateur

  • Comment parler de ses études à l’étranger lors d’un entretien d’embauche ?

    blue-tie-with-dots.jpeg

    L’entretien d’embauche est une étape obligatoire et importante dans la vie de tout jeune travailleur.

    Si vous avez réalisé une partie de vos études à l’étranger, vous allez devoir en parler et expliquer votre expérience au recruteur. Mais comment en tirer le meilleur parti ? Que dire à propos de votre aventure à l’étranger ? Et comment en mettre en avant les avantages ?

    Cet article a pour but de vous aider à trouver les meilleurs arguments afin de présenter vos études à l’étranger sous leur meilleur jour.

     

    #1 : « J’ai appris beaucoup de choses »

     

    L’argument numéro 1 à présenter est évidemment le fait que vous ayez beaucoup appris pendant votre séjour à l’étranger. Le but premier était tout de même de partir pour étudier ! Vous avez eu des cours dans une langue étrangère, vous avez découvert de nouvelles méthodes d’enseignement, de nouveaux professeurs ou intervenants… D’une manière ou d’une autre vous avez acquis de nouvelles connaissances, c’est indéniable !

     

    Vous avez passé un certain temps dans une école qui ne fonctionne peut-être pas comme votre école en France, vous avez expérimenté une nouvelle manière de travailler, de nouvelles méthodes d’apprentissages, etc.

     

    Quel que soit votre domaine d’études, vous avez développé de nouvelles compétences et appris de nombreuses choses : à vous de trouver lesquelles et de les présenter lors de votre entretien.

    33948.jpg

     

    #2 : « J’ai développé mon ouverture d’esprit »

     

    Partir étudier à l’étranger permet de rencontrer des personnes différentes de nous mais avec la même envie d’apprendre et de découvrir. C’est l’occasion d’exercer son ouverture d’esprit ! Vous vous retrouvez plongé dans un monde que vous ne connaissez pas bien et c’est à vous de vous adapter aux locaux.

     

    Vous aurez aussi sûrement fait des débats ou des échanges sur des sujets sérieux, avec des gens qui avaient une vision totalement différente de la vôtre. Ceci a permis de remettre en question vos modèles, vos acquis et vos grands principes, pour tenter de comprendre le point de vue de l’autre et mieux s’intégrer.

     

    Présentez à votre recruteur cet aspect de votre aventure à l’étranger. Racontez-lui aussi les choses que vous avez testées, les saveurs que vous avez découvertes et montrez-lui que vous êtes devenu bien plus ouvert d’esprit.

     

    #3 : « J’ai appris à me connaître »

     

    Certes vous considérez que vous vous connaissez déjà très bien depuis le temps ! Mais en vivant une expérience à l’étranger, vous avez obligatoirement évolué, grâce aux rencontres ou aux découvertes que vous avez faites.

     

    Le fait d’être loin de son confort habituel et de sa famille, bouleverse les repères et entraîne souvent une remise en question. C’est l’occasion de faire le point sur vous-même, sur vos envies, sur votre plan d’avenir et d’en déduire comment cette expérience vous a permis de grandir.

     

    C’est ceci qu’il faut expliquer au recruteur en réponse à la fameuse question piège : « Parlez-moi de vous ! ».

    who-are-you.jpg

     

    #4 : « J’ai travaillé mon relationnel »

     

    Tous les étudiants partis à l’étranger en témoignent ! La plupart du temps on arrive seul, on ne connaît personne, puis forcément plus ou moins rapidement on va vaincre sa timidité et parler à de nouvelles personnes. Et un petit groupe se forme, puis de plus en plus de gens le rejoignent et des amitiés souvent très fortes se tissent !

     

    Cela peut être également la conséquence d’aller parler aux profs ou intervenants : dans certains pays la relation prof/élève est bien différente de celle dont on a l’habitude en France. Pour un jeune, apprendre à communiquer avec un adulte est toujours un très bon exercice.

    33954.jpg

     

    #5 : « J’ai appris à être multi-tâche ! »

     

    Vous vous êtes retrouvé à l’étranger à devoir gérer les horaires de cours, les projets, le travail personnel, les sorties, les finances (peut-être même dans une autre monnaie !), les échéances à respecter, les papiers à remplir pour obtenir des bourses, le loyer à payer, et même le ménage ! Autant de choses qui forcent à s’organiser, anticiper, chercher à comprendre, pour éviter les ennuis, les contraintes ou pour ne pas se faire avoir et profiter au maximum de son expérience à l’étranger.

     

    Même pour ceux qui étaient déjà indépendants avant de partir, le fait d’être à l’étranger bouleverse forcément vos habitudes et vous pousse à être plus débrouillard.

    Multitache.jpg

     

    Les études à l’étranger sont un réel atout à l’embauche et sont de plus en plus valorisée par les entreprises. Si vous arrivez à présenter votre expérience de la meilleure manière possible, vous mettrez toutes les chances de votre côté pour faire bonne impression au recruteur et être embauché dans la boîte de vos rêves ! 

     

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu