Avertir le modérateur

5 mesures prévues par Emmanuel Macron pour l'Enseignement Supérieur

Sélection, autonomie et financement des universités, politique de bourses et de logement, alternance, service militaire… découvrez cinq mesures majeures sur lesquelles Emmanuel Macron, nouvellement élu Président, s’est engagé pour l’enseignement supérieur et la vie étudiante.

 

 

  1. Nouveau bac et plus d’alternance

 

Le candidat d’En Marche ! aimerait réformer le baccalauréat en réduisant le nombre de matières à l’examen final. Il entend également surtout développer l’alternance avec près de 100 000 places dans des « filières professionnalisantes », dès le lycée. Ces filières devraient être présentes dans tous les lycées professionnels.

Une autre obligation, les établissements de l’enseignement supérieur devront publier les taux de réussite et les débouchés professionnel par formation. Ils devront aussi afficher les prérequis de chaque formation.

 

  1. Plus d’Erasmus, notamment pour les apprentis

 

Le candidat pro-Europe affiche sa volonté de généraliser les programmes Erasmus et de l’étendre aux apprentis ("Nous inciterons à la création d’un statut européen de l’apprenti facilitant la mobilité"). Objectif : que 200 000 jeunes par an (soit 25% d’une classe d’âge) effectuent "au moins un semestre à l’étranger d’ici 2022". 

 

  1. Une sélection en master et plus d’autonomie pour les universités

 

Emmanuel Macron souhaite la sélection au niveau du master et une plus grande autonomie pour les universités, notamment sur ses sources de financement mais également dans l’offre des formations et le recrutement des enseignants-chercheurs.

 Les universités devraient également « favoriser les aménagements de cursus aux étudiants en stage, en alternance ou en activité professionnelle » et élargir les horaires d’ouverture, surtout les bibliothèques (en soirée et le dimanche).

Il est également prévu que les étudiants puissent réellement évaluer leurs cours à la fin de chaque semestre comme c’est déjà le cas dans diverses universités.

 

  1. Vie étudiante : réforme du système de bourse, plus de logements jeunes et « pass culture » avec service national obligatoire

Dans son programme est envisagé un renforcement du système d’aides et de bourses, un système souhaité "plus progressif et plus juste". Les bourses au mérite seront rétablies pour les étudiants titulaires d’une mention "Très Bien" au bac.
M. Macron souhaite construire 80 000 logements : 60 000 logements pour les étudiants et 20 000 logements pour les jeunes actifs et créer "au sein du parc social des « logements jeunes » accessibles sans dépôt de garantie, sans demande de caution et pour un bail non renouvelable".
Il souhaite aussi mettre en place un Pass Culture de 500 € pour tous les jeunes de 18 ans. 
Enfin, Emmanuel Macron veut un 
service national obligatoire d’une durée d’un mois pour tous les jeunes - 600 000 par an -, hommes et femmes, qui "devra intervenir dans les trois ans suivant le 18e anniversaire de chacun".

 

  1. Un budget de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche "sanctuarisé"

Macron s’engage à ce que le budget de l’enseignement supérieur et de la recherche soit "sanctuarisé" (ni augmenté, ni réduit).

 

Qu’en pensez-vous ?

 

Écrire un commentaire

Optionnel

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu