Avertir le modérateur

- Page 2

  • Canada : Quelles sont les exigences linguistiques pour intégrer une université anglophone

    Étudier au Canada c’est choisir l’un des meilleurs systèmes éducatifs au monde.

    Avec prés de 130 000 étudiants accueillis en 2012, le Canada figure parmi les destinations préférées des étudiants internationaux.

    Nous revenons ici pour vous sur les exigences linguistiques des universités canadiennes.

    Sans titre.png
    La totalité des universités anglophones vous demanderont un très bon niveau d’anglais.


    Le Test le plus fréquemment utilisé sur place est l’Internet – Based TOEFL (Test of English as a Foreign Language). Celui-ci est noté sur 120 points. Un score minimum de 61 vous sera demandé pour intégrer une université anglophone. Vous serez quelques fois amenés à présenter l’IELTS (International English Language Testing System), ou une moyenne de 6.0 ou 6.5 vous sera demandée.


    Sachez néanmoins que ces exigences sont propres à chaque écoles et à chaque formation.


    Si vous n’avez pas le niveau d’anglais requis, pas de panique ! Il est généralement conseillé de partir plus tôt sur place afin de suivre une formation de remise à niveau. Une fois à l’aise, vous pourrez passer le test et obtenir un score suffisant pour être accepté.


    Vous souhaitez poursuivre vos études au Canada ? Rendez-vous sur le site de WORLDiPLOMA.

  • Les bonnes raisons d’étudier aux Etats-Unis

    Comme des milliers de français vous rêvez de faire vos études aux Etats-Unis et de vivre votre propre « American Dream » ? WORLDiPLOMAvous donne 5 bonnes raisons de vous envoler pour le pays de l’oncle Sam;

    Sans titre.png

    1. Un enseignement de haute qualité : Les Etats-Unis possèdent les établissements les plus prestigieux au monde (Harvard, Cambridge, le MIT, etc) reconnus mondialement pour la qualité de leurs programmes.

    2. Une maîtrise parfaite de l’anglais : L'immersion totale dans la culture anglo-saxonne reste incontestablement le meilleur moyen de maîtriser parfaitement l’anglais.

    3. De gros moyens : Sur place, vous trouverez des établissements dotés de ressources et d’installations à la pointe des dernières tendances. Vivez dans des campus gigantesques qui fourmillent d’activités en tout genre.

    4. Un atout non négligeable sur un CV : Repartez avec un carnet d’adresses bien rempli, que ce soit professionnel ou social. Une expérience incroyable qui vous ouvrira bien des portes.
    Les diplômes américains sont d’ailleurs reconnus et recherchés dans le monde entier.

    5. Possibilité de travailler dès la deuxième année d’études : Malgré le peu de places, le Visa Etudiant vous permet de travailler dans votre campus dés la première année. Vous pourrez ensuite travailler à temps partiel hors campus avoir obtenu une autorisation de votre université d’accueil et des services d’immigration.

     Convaincu ? Alors pourquoi ne pas faire vos études aux États-Unis ?

    Afin d'avoir plus d'informations contactez nous sur www.worldiploma.com

  • Les jeunes diplômés attirés par l’étranger !

    Une nouvelle fois, une étude réalisée par Harris pour le compte de l’Institut Montaigne sur 975 étudiants en dernière année des grandes écoles françaises, montre que débuter une carrière à l’étranger est un choix devenu aujourd’hui majoritaire.

    5348529-27-des-jeunes-diplomes-voient-leur-avenir-a-l-etranger.jpg

    Alors que ces chiffres sont en constante augmentation depuis quelques années, l’étude montre qu’à la question : « Une fois votre diplôme en poche, pourriez-vous envisager de chercher un emploi à l’étranger ? » ils sont 79% à répondre « Oui ».
    D’après Philippe Jamet, actuel président de la confé­rence des grandes écoles, « Ces diplômés, surtout dans ces très grandes écoles sont formés pour partir ». En effet, les programmes s’internationalisent et de plus en plus d’entre eux effectuent au moins une partie de leurs études hors de France (semestre, stage, etc.).

    Parmi les pays qui attirent les plus ces étudiants en fin de scolarité, les Etats-Unis, le Royaume-Uni, respectivement en première position, suivis par l’Allemagne, le Canada, la Suisse, l’Australie, la Chine et enfin le Brésil.

    L’expatriation est un moyen pour tous de booster sa carrière. Une expérience professionnelle à l’étranger est en effet très bien valorisée à son retour en France. Elle prouve une réelle capacité d’adaptation et bien sur une compétence supplémentaire en langue.

    Et vous, envisagez-vous un départ à l’étranger après vos études ?

    WORLDiPLOMA, votre spécialiste français des études et séjours à l’étranger.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu