Avertir le modérateur

etudier à l'étranger - Page 2

  • Etudier à l’étranger, une solution d’avenir !

    Pendant longtemps, le fait d’étudier à l’étranger n’était pas quelque chose d’envisageable pour tous. En 2002, ils étaient 2 millions d’étudiants dans le monde à quitter leurs frontières afin de poursuivre leur formation. Dix années plus tard, ils sont plus de 4 millions…

    Bibliotheque-650x250.jpg

    Oui, les étudiants ont compris qu’étudier à l’étranger, en plus de leur permettre de vivre une expérience extraordinaire et unique, est un des meilleurs moyens d’améliorer son profil, d’enrichir son CV, notamment grâce à l’apprentissage d’une langue, à l'obtention d’un diplôme étranger ou encore d’une expérience professionnelle au sein d’une nouvelle culture. La France a augmenté de 68 % le nombre d’étudiants étrangers accueillis mais voit également de plus en plus de ses jeunes, étudiants et diplômés en partance pour un autre pays.

    La raison? Plus la situation de l’emploi est saturée dans un pays, plus les jeunes sont désireux d’aller voir ailleurs. En effet, la crise économique mondiale est une des raisons principales de la hausse du nombre d’étudiants mobiles dans le monde. Lorsqu’il y a plus de concurrence pour un poste, on retient les profils les plus qualifiés. Une aventure à l’étranger est preuve de maturité, tant sur le plan professionnel que sur le plan personnel.

    Et si l’expérience tente de plus en plus, c’est aussi dû au développement des voyages low cost, qui allège le coût de ce type de projet, ainsi qu’à l’évolution des technologies. En effet, il est aujourd’hui très simple de rester en contact avec sa famille, ses amis et de partager son expérience sur les réseaux sociaux, ce qui entraine inévitablement de nouveaux départs.

    Si vous aussi, vous êtes intéressé par la possibilité d’étudier à l’étranger, rendez-vous sur www.worldiploma.com. Nos consultants peuvent vous aider.

    Tel : 01.44.18.34.33

  • Etudier à l’étranger, un projet qui se prépare !

    Tous les ans, il y a près de 2,5 millions d’étudiants dans le monde qui choisissent d’effectuer une partie de leurs études à l’étranger. Sachez qu’un tel projet demande d’être préparé et s’organise généralement entre 6 mois et 1 an à l’avance. Et oui, les bénéfices de cette aventure ont de quoi séduire…

    Partir-a-l-etranger_Grande.jpg

    Il est de plus en plus facile de mesurer de quelle manière un séjour d’études à l’étranger peut valoriser un profil. Il développe notamment l’ouverture d’esprit, le gain de maturité, permet la découverte d’une autre culture, l’obtention d’un diplôme à l’étranger… tant de chose qui font ressortir le CV sur le bureau d’un recruteur. Attention tout de même, il n’est pas si simple de trouver sa voie lorsque l’on décide de partir étudier à l’étranger. Même si il est aujourd’hui plus facile de partir grâce à de nombreux visas et programmes disponibles, on peut vite se perdre dans l’offre proposée par les établissements étrangers.

    En fonction de votre diplôme ou parcours scolaire, il n’est pas toujours facile de trouver une équivalence. Sachez néanmoins qu’avec un Baccalauréat, vous pourrez intégrer un Bachelor et qu’avec une Licence, vous pourriez poursuivre en Master dans n’importe quel grand pays anglo-saxon. Peu importe votre niveau d’études, des équivalences sont possibles et il y a des solutions afin de partir pour un séjour à l’étranger.

    Parfois, les démarches peuvent s’avérer assez longues. Quand on veut intégrer une Université en Angleterre par exemple, les inscriptions via la plateforme UCAS ferment aux alentours de mi-Janvier. Quand on envisage un séjour d’études aux Etats-Unis, les démarches afin d’obtenir un visa étudiant peuvent prendre du temps, avec notamment l’obligation de se rendre à l’ambassade à Paris pour un entretien individuel.

    Si vous avez besoin d’aide afin de préparer votre séjour d’études à l’étranger, rendez-vous sur www.worldiploma.com

  • Crédits ECTS – Etudier à l’étranger

    Le système de crédits ECTS, Système européen de transfert et d’accumulation de crédits, crée par l’Union Européenne a pour but de faciliter la mobilité des étudiants au sein de l’Europe. WORLDiPLOMA vous donne un peu plus d’informations sur le sujet.

    image_studieren_ar__1_.jpeg

    Ce système permet d'attribuer des points à toutes les composantes d'un programme d'études en se basant sur la charge de travail à réaliser. Il propose donc une meilleure lisibilité des programmes d'études nationaux et constitue un outil, complémentaire à l’intitulé du diplôme, facilitant la mobilité d'un pays à l'autre et d'un établissement à l'autre.

    En France, un an d’études correspond à 60 crédits ECTS. Une licence vous permet donc d’obtenir 180 Crédits et vous autorise à intégrer un Master à l’étranger. Attention, certains diplômes comme le BTS ou le DUT ne sont pas reconnus à l’étranger. Néanmoins, certains établissements vous proposeront d’intégrer directement une 3ème année de Bachelor (équivalent Licence en France).

    Sachez que si vous souhaitez poursuivre vos études dans un pays anglophone, on vous demandera systématiquement d’avoir un assez bon niveau en anglais, à justifier par un score minimum obtenu à un test comme le TOEFL ou l’IELTS.

    Pour avoir plus d’informations sur nos programmes d’études à l’étranger, rendez-vous sur www.worldiploma.com

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu