Avertir le modérateur

bachelor à l'étranger

  • Etudier à l’étranger : se préparer à un test d’anglais officiel

    Vous avez toujours rêvé de partir étudier à l’étranger ? Mais vous n’osez pas car vous pensez que votre niveau d’anglais est trop faible ? Aujourd’hui, de nombreuses solutions s’offrent à vous pour vous faire progresser et obtenir le meilleur score possible au TOEFL, à l’IELTS ou encore au PTE. Alors, n’hésitez plus, laissez-vous tenter par l’aventure et mettez toutes les chances de votre côtés en suivant ces quelques conseils pratiques...

    50046.jpg

    Avant de passer le test officiel, nous vous conseillons vivement de vous y préparer car un score élevé vous ouvrira les portes de certaines grandes écoles ou universités, inaccessibles si votre niveau d’anglais est trop faible.

    Pour cela, plusieurs solutions s’offrent à vous. Tout d’abord, vous pouvez trouver de nombreux tests en ligne qui peuvent vous permettre d’avoir un aperçu de ce qui vous attend, mais qui, attention, ne vous mettent pas en conditions réelles. Vous pouvez également vous procurer un livre, souvent accompagné d’un CD-ROM vous permettant de pratiquer à la fois la partie orale et écrite. Afin d’améliorer vos  résultats avant le grand saut, nous vous conseillons également de regarder les chaînes d’informations étrangères ou encore de lire la presse, toutes deux visibles sur internet.

    Si malgré cela, vous n’obtenez pas un résultat minimum d’environ 80-85 pour le TOEFL IBT ou 6.0 pour l’IELTS, une remise à niveau s’impose. N’hésitez donc pas à vous confronter à la langue en optant pour un séjour linguistique à l’étranger afin d’avoir un niveau suffisant, indispensable pour intégrer l’école ou l’université de votre choix.

    WORLDiPLOMA vous propose des séjours linguistiques dans de nombreux pays anglo-saxons afin de vous permettre d’avoir le niveau requis pour pouvoir tenter l’aventure d’étudier à l’étranger.

  • Programme passerelle Université

    Vous souhaitez poursuivre vos études à l’étranger mais n’avez pas vraiment d’idée précise sur votre orientation ? Votre niveau en anglais n’est pas assez élevé ? Sachez qu’il est possible d’intégrer un programme passerelle pour étudier à l’étranger.

    coe-non_award-image.jpg

    Afin d’être accepté dans un établissement scolaire à l’étranger, on vous demandera systématiquement d’avoir un bon niveau en anglais. Les écoles demandent aux candidats de le justifier par l’obtention d’un score minimum à un test officiel comme le TOEFL ou l’IELTS. Si vous n’avez pas le niveau suffisant, sachez qu’il est possible de suivre une formation en anglais vous permettant d’intégrer une Université sans avoir à passer un test.

    Cette formation vous aide à développer vos compétences en anglais général ainsi que des techniques d’études académiques. Elle permet une entrée garantie dans une université que ce soit au Canada, aux États-Unis ou en Australie. C’est une parfaite solution si vous envisagez de poursuivre vos études à l’étranger et que vous souhaitez vous laisser un peu de temps pour y réfléchir.

    Sur place, l’école pourra vous aider dans votre choix d’orientation et vous conseiller des établissements partenaires. Ainsi, une fois prêt, vous pourrez directement intégrer le programme d’études qui vous correspond.

    Pour avoir plus d’informations sur notre programme passerelle pour l’Université à l’étranger, rendez-vous sur www.worldiploma.com ou contactez-nous au 01.44.18.34.33

  • L’accès à la mobilité étudiante, toujours limité

    Alors qu’actuellement la France et l’Europe de manière générale félicitent généreusement le succès du célèbre programme Erasmus, il est évident de constater que la mobilité étudiante n’est pas encore connu de suffisamment d’étudiants français.

    La-mobilite-des-etudiants-europeens-en-question_article_popin.jpg

    Erasmus, c’est déjà plus de 3 millions d’étudiants qui ont plus effectué un séjour d’études à l’étranger depuis 1987. Malheureusement, quand on voit l’importance que prend ce type de séjour auprès des recruteurs aujourd’hui, il est dommage de constater que beaucoup des jeunes français n’en profitent pas. Oui, Erasmus, n’est finalement pas ouvert à un si large public mais quasi exclusivement aux étudiants inscrits en Université, majoritairement en Licence.

    Beaucoup des jeunes français ne connaissent pas les solutions qui existent pour eux à l’étranger… Et pourtant elles sont là! Que ce soit après Bac, après un BTS ou un DUT, après une licence ou pour compléter une spécialisation Master, MBA, etc. vous pourrez toujours intégrer un établissement à l’étranger. Attention néanmoins, on vous demandera toujours d’avoir un assez bon niveau en anglais, à justifier par un test comme le TOEFL ou l’IELTS.

    Pour financer ce séjour, la plupart des étudiants cherchent un Job étudiant en parallèle de leur formation. Néanmoins, si vous êtes boursier en France, vous pouvez faire une demande afin d’exporter votre bourse à l’étranger ou poser la question auprès du conseil régional, national afin d’obtenir une bourse de mobilité étudiante. Ce n’est pas systématiquement accordé mais il faut poser la question.

    Pour avoir des informations sur toutes nos solutions afin de poursuivre vos études à l’étranger, rendez-vous sur www.worldiploma.com

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu