Avertir le modérateur

etudes à l'étranger

  • Comment parler de ses études à l’étranger lors d’un entretien d’embauche ?

    blue-tie-with-dots.jpeg

    L’entretien d’embauche est une étape obligatoire et importante dans la vie de tout jeune travailleur.

    Si vous avez réalisé une partie de vos études à l’étranger, vous allez devoir en parler et expliquer votre expérience au recruteur. Mais comment en tirer le meilleur parti ? Que dire à propos de votre aventure à l’étranger ? Et comment en mettre en avant les avantages ?

    Cet article a pour but de vous aider à trouver les meilleurs arguments afin de présenter vos études à l’étranger sous leur meilleur jour.

     

    #1 : « J’ai appris beaucoup de choses »

     

    L’argument numéro 1 à présenter est évidemment le fait que vous ayez beaucoup appris pendant votre séjour à l’étranger. Le but premier était tout de même de partir pour étudier ! Vous avez eu des cours dans une langue étrangère, vous avez découvert de nouvelles méthodes d’enseignement, de nouveaux professeurs ou intervenants… D’une manière ou d’une autre vous avez acquis de nouvelles connaissances, c’est indéniable !

     

    Vous avez passé un certain temps dans une école qui ne fonctionne peut-être pas comme votre école en France, vous avez expérimenté une nouvelle manière de travailler, de nouvelles méthodes d’apprentissages, etc.

     

    Quel que soit votre domaine d’études, vous avez développé de nouvelles compétences et appris de nombreuses choses : à vous de trouver lesquelles et de les présenter lors de votre entretien.

    33948.jpg

     

    #2 : « J’ai développé mon ouverture d’esprit »

     

    Partir étudier à l’étranger permet de rencontrer des personnes différentes de nous mais avec la même envie d’apprendre et de découvrir. C’est l’occasion d’exercer son ouverture d’esprit ! Vous vous retrouvez plongé dans un monde que vous ne connaissez pas bien et c’est à vous de vous adapter aux locaux.

     

    Vous aurez aussi sûrement fait des débats ou des échanges sur des sujets sérieux, avec des gens qui avaient une vision totalement différente de la vôtre. Ceci a permis de remettre en question vos modèles, vos acquis et vos grands principes, pour tenter de comprendre le point de vue de l’autre et mieux s’intégrer.

     

    Présentez à votre recruteur cet aspect de votre aventure à l’étranger. Racontez-lui aussi les choses que vous avez testées, les saveurs que vous avez découvertes et montrez-lui que vous êtes devenu bien plus ouvert d’esprit.

     

    #3 : « J’ai appris à me connaître »

     

    Certes vous considérez que vous vous connaissez déjà très bien depuis le temps ! Mais en vivant une expérience à l’étranger, vous avez obligatoirement évolué, grâce aux rencontres ou aux découvertes que vous avez faites.

     

    Le fait d’être loin de son confort habituel et de sa famille, bouleverse les repères et entraîne souvent une remise en question. C’est l’occasion de faire le point sur vous-même, sur vos envies, sur votre plan d’avenir et d’en déduire comment cette expérience vous a permis de grandir.

     

    C’est ceci qu’il faut expliquer au recruteur en réponse à la fameuse question piège : « Parlez-moi de vous ! ».

    who-are-you.jpg

     

    #4 : « J’ai travaillé mon relationnel »

     

    Tous les étudiants partis à l’étranger en témoignent ! La plupart du temps on arrive seul, on ne connaît personne, puis forcément plus ou moins rapidement on va vaincre sa timidité et parler à de nouvelles personnes. Et un petit groupe se forme, puis de plus en plus de gens le rejoignent et des amitiés souvent très fortes se tissent !

     

    Cela peut être également la conséquence d’aller parler aux profs ou intervenants : dans certains pays la relation prof/élève est bien différente de celle dont on a l’habitude en France. Pour un jeune, apprendre à communiquer avec un adulte est toujours un très bon exercice.

    33954.jpg

     

    #5 : « J’ai appris à être multi-tâche ! »

     

    Vous vous êtes retrouvé à l’étranger à devoir gérer les horaires de cours, les projets, le travail personnel, les sorties, les finances (peut-être même dans une autre monnaie !), les échéances à respecter, les papiers à remplir pour obtenir des bourses, le loyer à payer, et même le ménage ! Autant de choses qui forcent à s’organiser, anticiper, chercher à comprendre, pour éviter les ennuis, les contraintes ou pour ne pas se faire avoir et profiter au maximum de son expérience à l’étranger.

     

    Même pour ceux qui étaient déjà indépendants avant de partir, le fait d’être à l’étranger bouleverse forcément vos habitudes et vous pousse à être plus débrouillard.

    Multitache.jpg

     

    Les études à l’étranger sont un réel atout à l’embauche et sont de plus en plus valorisée par les entreprises. Si vous arrivez à présenter votre expérience de la meilleure manière possible, vous mettrez toutes les chances de votre côté pour faire bonne impression au recruteur et être embauché dans la boîte de vos rêves ! 

     

  • Réaliser un Diploma spécialisé en Australie

    19900A_Martin_online_banner_hipsters_1580x657px_lowres.jpg

    Ce n'est pas un secret : le monde du travail est de plus en plus compétitif, et surtout international. Maîtriser une langue étrangère est un atout indéniable pour réussir professionnellement.  

    Par ailleurs, l'Australie est une destination qui fait rêver ! Avez-vous songé à allier l'utile et l'agréable en partant poursuivre vos études dans ce pays magnifique ? 

    WORLDiPLOMA vous propose des Diplomas en Australie dans de nombreux domaines, qui vous permettront d'atteindre vos objectifs professionnels, tout en perfectionnant votre anglais.

     

    Qu'est ce qu'un Diploma ?

    Un Diploma est un programme court. Il dure 1 à 2 ans et nécessite un niveau Bac. 

    Cette formation professionnelle permet d'acquérir des compétences concrètes et pratiques dans un domaine précis. Elle peut également servir de passerelle vers une poursuite d'études universitaires.

    Les étudiants ayant effectué un Diploma sont très appréciés des employeurs car ils ont profité d'une méthodologie d’apprentissage qui repose sur l’indépendance et qui encourage la prise d'initiatives.

    En choisissant ce type de formation, vous renforcerez vos compétences linguistiques, tout en vous dotant d'une spécialisation professionnelle qui sera un atout fort et déterminant pour votre carrière future.

     

    Quels sont les domaines d'études possibles ?

    Les domaines d'études proposés sont nombreux, voici une liste non exhaustive :

    • BUSINESS ET MARKETING :

      • Business
      • Management
      • Marketing
      • Publicité
      • Communication
    • DESIGN ET TECHNOLOGIES :

      • Graphisme
      • Architecture d'intérieur
      • Web Design
      • Technologie de l'information
    • TOURISME ET ÉVÈNEMENTIEL :

      • Évènementiel
      • Voyage et Tourisme
      • Hôtellerie 

       

    Pourquoi choisir d'étudier en Australie ?

    Les méthodes pédagogiques à l'étranger sont différentes des méthodes françaises, cela permet d’apprendre différemment. En partant étudier à l'étranger, vous améliorerez votre niveau de langue au quotidien tout en vous préparant à la vie active.

    De plus en plus d'étudiants partent réaliser une période d'études à l'international, notamment en Australie, car le système éducatif australien est attractif. Beaucoup d'investissements ont été réalisés dans ce secteur, ce qui permet de proposer des formations qualitatives, dans un environnement qui évidement fait rêver !

    Par ailleurs, l'Australie est un pays prospère dont le PIB par habitant est un des plus élevés du monde. Il offre donc des perspectives économiques prometteuses !

    Comment s'inscrire ?

    Si vous choisissez de concrétiser ce projet, vous devrez vous y prendre environ 6 mois ou 1 an à l'avance pour avoir le temps de tout planifier correctement. En Australie, la rentrée peut être en Août/Septembre ou en Janvier/Février.

    Pour rentrer dans une université en Australie, la plupart du temps il vous suffira de présenter votre dossier scolaire. Cependant, il est toujours conseillé de prouver votre motivation et votre envie d'intégrer ce Diploma grâce à une lettre de motivation et, si possible, une lettre de recommandation. Il faudra également passer un test d'anglais de type TOEFL ou IELTS afin d'attester de votre niveau d'anglais (un niveau minimum est exigé).

    Concernant les démarches administratives, il vous faudra demander un visa étudiant (environ 350€). Votre consultant WORLDiPLOMA vous expliquera la marche à suivre pour l'obtenir.

     

    Pour recevoir plus d'informations sur les Diplomas en Australie, contactez WORLDiPLOMA au : 01.44.18.34.33

  • L’accès à la mobilité étudiante, toujours limité

    Alors qu’actuellement la France et l’Europe de manière générale félicitent généreusement le succès du célèbre programme Erasmus, il est évident de constater que la mobilité étudiante n’est pas encore connu de suffisamment d’étudiants français.

    La-mobilite-des-etudiants-europeens-en-question_article_popin.jpg

    Erasmus, c’est déjà plus de 3 millions d’étudiants qui ont plus effectué un séjour d’études à l’étranger depuis 1987. Malheureusement, quand on voit l’importance que prend ce type de séjour auprès des recruteurs aujourd’hui, il est dommage de constater que beaucoup des jeunes français n’en profitent pas. Oui, Erasmus, n’est finalement pas ouvert à un si large public mais quasi exclusivement aux étudiants inscrits en Université, majoritairement en Licence.

    Beaucoup des jeunes français ne connaissent pas les solutions qui existent pour eux à l’étranger… Et pourtant elles sont là! Que ce soit après Bac, après un BTS ou un DUT, après une licence ou pour compléter une spécialisation Master, MBA, etc. vous pourrez toujours intégrer un établissement à l’étranger. Attention néanmoins, on vous demandera toujours d’avoir un assez bon niveau en anglais, à justifier par un test comme le TOEFL ou l’IELTS.

    Pour financer ce séjour, la plupart des étudiants cherchent un Job étudiant en parallèle de leur formation. Néanmoins, si vous êtes boursier en France, vous pouvez faire une demande afin d’exporter votre bourse à l’étranger ou poser la question auprès du conseil régional, national afin d’obtenir une bourse de mobilité étudiante. Ce n’est pas systématiquement accordé mais il faut poser la question.

    Pour avoir des informations sur toutes nos solutions afin de poursuivre vos études à l’étranger, rendez-vous sur www.worldiploma.com

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu